Ces mégaprojets informatiques qui foirent

Le fait d'intituler «projets informatiques» ces mégainvestissements destinés à transformer un métier, est déjà, en soi, un symptôme de la mauvaise gestion qui entraîne l'échec de telles initiatives.

Le vaste projet d’automatisation de la gestion du personnel des administrations fédérales eHRrisque de se transformeren un vaste fiasco», lisaiton,en avril dernier, dans «Datanews». Plus récemment, la nouvelle est confirmée, notamment suite aux évaluations extrêmement négatives du projet, tant par l’Inspection des Finances que par le SPF Fedict, qui avait tenté de reprendre le contrôle sur le projet. La même source indique que le projet ne se déroule absolument pas au gré du SPF Personnel et Organisation même. Une décision sur ce dossier est attendue, lors d’un prochain conseil ministériel.On garde en mémoire un précédent projet informatique pour le compte du SPF Justice, qui n’a jamais vu le jour. Le secteur privé connaît aussi des séries noires avec des mégaprojets d’automatisation, moins médiatisés que dans le secteur public. Les petites et moyennes entreprises, les organisations régionales telles les communeset provinces, non gouvernementales, ou associatives ne sont pas non plus immunisées ...

Lire tout l'article